Discours d’installation, 1910 à 1912