Exigences du FNS DMP obligatoire

« Les données de la recherche devraient être libres d’accès pour chacun, tant pour la communauté scientifique que pour le public. »

Le FNS soutient ce principe. Dès octobre 2017, il introduira de nouvelles mesures dans l’encouragement de projets. Il sera alors obligatoire d’inclure un plan de gestion des données (Data Management Plan ou DMP) avec chaque requête. Le FNS s’attendra en outre à ce que les données produites au cours des travaux de recherche soient archivées dans des bases de données numériques en libre accès et sans but lucratif, pour autant qu’aucune clause juridique, éthique, concernant le droit d’auteur ou autre ne s’y oppose.

Le FNS estime que le partage des données de recherche apporte une contribution essentielle à la recherche scientifique en termes d’’impact, de transparence et de reproductibilité. En plus d’une préparation et d’un archivage soigneux, le FNS est d’avis que les données de recherche doivent être partagées de manière aussi ouverte que possible.

Par conséquent, le FNS demande à tous les chercheuses et chercheurs qu’il finance :

  • d’archiver les données de recherche sur lesquelles ils ont travaillé et qu’ils ont produites durant leurs travaux,
  • de partager ces données avec d’autres chercheuses et chercheurs, à moins qu’ils/elles soient lié-e-s par des clauses légales, éthiques, de copyright, de confidentialité ou autres, et
  • de déposer leurs données et métadonnées dans des archives publiques existantes, dans des formats accessibles et réutilisables sans restriction par tout un chacun.

Les données de recherche sont des éléments concrets collectés, étudiés ou générés dont la communauté scientifique admet communément la nécessité pour documenter et valider les résultats de recherche.